Série Bit-Lit Succubus de Richelle Mead


Hier soir, j'ai fini le sixième et dernier tome de la série Succubus. Je pensais lire quelques pages, un chapitre tout au plus mais j'ai été happé par l'un des rebondissement et impossible de m’arrêter avant la fin. Petit retour sur l'ensemble de cette série.

Succubus est une série dans le genre Bit-Lit, écrite par Richelle Mead (Vampire Academy, Cygne Noir) et paru aux Editions Bragelonne/Milady.

Synopsis : Georgina Kincaid vit à Seattle, elle cumule à la fois le boulot de succube et de libraire. De ce fait, sa vie professionnelle et privée est assez mouvementée. En effet, elle doit concilier le bon déroulement de l'activité du Emerald City Books & Cafe, continuer à collecter son quota d'âmes et l'énergie vitale nécessaire à sa survie, en séduisant aisément les hommes grâce à ses pouvoirs démoniaques.


Mon avis : De par sa condition de succube, l'héroïne se démarque de la masse des vampires (on en croise cinq mais il sont en second plan) et des loups garous habituels de ce genre littéraire. Ça change et ça fait du bien un peu de fraîcheur. On suit l'histoire du point de vue de Georgina, son histoire et ses amoures sont le fil rouge de cette série, avec une petite enquête surnaturel ou pas en parallèle.

Sur ces six tomes, ce fut les montagnes russes : j'ai adoré le premier tome ! Le second, je l'ai trouvé en un peu en dessous du précédent. Le troisième j'ai encore moins aimé ... Malgré tout j'étais sous le charme de Georgina et de ses collègues "mortels" et immortels", j'ai donc persévéré et ce quatrième tome m'a donné un regain d'envie de connaitre la suite. Malheureusement, le suivant me rappela trop le tome 3 mais à cause de quelques éléments distillés au cours de celui-ci le rattrape de justesse. Enfin le tome 6, tome des révélations et réponses à nos questions, le coté succube du début de la série est mis de coté pour se concentrer sur le futur de son couple, pas vraiment spectaculaire, prévisible mais une jolie clôture.

Même si les intrigues sont légères et prévisibles, c'est bien amenées et il y a un je-ne-sais quoi qui fait que la sauce a bien pris pour ma part. Sans doute grâce aux touches d'humour ici et là, aux personnages secondaires. J'ai adoré m'attacher aux "gentils" pour leurs travers humains et tout autant adoré détesté les "méchants".

Succubus est une série sympathique, divertissante, qui se lit facilement et vite sans trop réfléchir. J'ai passé un bon moment lors de ma lecture mais ce n'est pas une série coup de coeur. Pourtant, j'ai eu un petit pincement en éteignant ma liseuse car j'avais bien accroché à Georgina et son univers.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Facebook

Google+

Twitter

Hellocoton

Retrouvez Hecatesias surHellocoton