Critique : Les Âmes Vagabondes (The Host) d’Andrew Niccol

Voici mon opinion (quoique un peu en retard) sur Les Âmes vagabondes sera au Cinéma, Adaptation du roman éponyme de Stéphanie Meyer

Pour remettre les choses dans leur contexte, j'abhorre troller Twilight, je vomis sur Twilight, j'aime taper sur cette "saga"... Lorsque j'ai lu le roman Les Âmes vagabondes, je dois dire que ce fut un agréable surprise! En effet, il y a de bonnes idées mais exploitées de manières maladroites.
Je n'ai pas du tout suivi la mise en production de cette adaptation. J'ai juste subis un (petit) matraquage visuelle. Durant plusieurs mois, j'ai croiser de l'affiche teasing (la version avec Diane Kruger) matin et soir dans la station de RER à coté de mon boulot.


Le film est réalisé par Andrew Niccol à qui on doit notamment le scénario de The Truman Show ainsi que  la réalisation Bienvenue à GattacaLord of War et Time Out. Autant dire pas n'importe qui ! Pourtant, je n'avais aucuns préjugés en allant le voir mais je ne m'attendais pas à ce gâchis !

Dans l'ensemble, pourquoi je n'ai pas aimé ce film ? Pour les raisons suivantes :
  • Le film est trop long, ou le parait tellement il est plat et poussif (environ 75% du film).
  • Le scénario se perd dans des scènes inutiles et nombreuses incohérences. Au lieu de se concentrer sur l'essentiel (ou de suivre la trame du roman d'origine), la traque/poursuite de Melanie/Gaby est bien plus mise en avant surement pour dynamiser l'histoire mais au contraire on s'enlise et on passe à coté de pleins de trucs. Comme la partie vie en communauté des "résistants" et l'intégration/apprivoisement petit à petit de Gaby. Un énorme manque de profondeur des personnages surtout pour Doc ! Là on voit bien que ça a été édulcoré !
  • Je n'ai pas adhéré à l'esthétique du film surtout de la partie Science-Fiction. Je me retiens d'en écrire des tartines... Mais bordel c'est quoi c'est chaussures trop moches pour Diane Kruger
  • Le casting, aucune alchimie ! Diane Kruger en pseudo méchante, euh ... Je me suis demandée ce qu'elle foutait là. Et le pompon sur la Garonne revient au choix de l'actrice qui joue Gaby à la fin (OMFG !) Je sais, je spoile légèrement mais bouuuuh fait le mérou.
  • De toute manière, on se fait spoiler par le film lui même ! Dans le premier quart d'heure, car on nous montre à quoi ressemble une "âme" (c'est à ce moment que je me suis dis que c'était mal barré et j'ai eu la confirmation par la suite)
  • Malgré lui, le film nous fait rire tellement c'est cul cul, creux ou pathétique Au contraire le roman m'avait fait couler quelques larmes là je me fendais la poire !
  • L'effet écho/cathédrale lors des dialogues "double-cerveau" Au secours, ça file la migraine (5 minutes ça va mais tout le temps *soupirs*)
  • Les lentilles pour l'effet cercle de lumière autour de l'iris. On les voit vraiment à trouze mille lieux ! En plus vu qu se sont des lentilles dures et de couleurs, la pupille de bougent plus en fonction de la lumière donc ça fait un regard vide, effet oeil de poisson mort. Aussi vide que le jeu des acteurs ...
  • Une B.O quasi absente. Exception faite de la chanson "Radioactive" du groupe Imagine Dragons lors du générique de fin est une rare chose qui m'a plus et qui est arrivée bien trop tard.

J'avais fait une petite vidéo réaction à chaud suite à cette projection, ma première réflexion What The F*** ! D'habitude, je suis plutôt bon public mais là j'ai soupiré à plusieurs reprises, j'ai fais des commentaires dans ma barbe "C'est n'importe quoi" (pardon à mes voisins de sièges), une insoutenable envie de regarder l'heure mais je me suis retenu. Un calvaire heureusement que mon fauteuil était confortable !

Bref, avec cette adaptation (très mitigé pour ma part), on perd la richesse de l'univers SF, le ton adulte, on reste en surface. Le cœur de cible est évidemment les ados et ceux qui ont adoré Twilight... A éviter et à oublier

Je préfère nettement le roman Les Âmes Vagabondes, comme quoi le meilleur des cinémas est notre imagination ;)

Vu le 8 Avril en projo presse en VOSTFR Merci à Way To Blue et Metropolitan France

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Facebook

Google+

Twitter

Hellocoton

Retrouvez Hecatesias surHellocoton