And this is Crazy !

Il y a quelques nuits, j'ai découvert un des hauts lieux du "Paris by Night". En effet, la troupe des "Souris" a été convié pour une soirée au mythique Crazy Horse Saloon. Même si ce cabaret est récent, ses murs sont déjà chargés d'histoires. Le spectacle actuellement à l'affiche, se nomme"Désirs" et a été créé par Philippe Découfle et Ali Mahdavi.

Le Crazy Horse est tout d'abord une ambiance, déjà par le fait que la salle de spectacle se trouve au sous-sol, les lumières sont tamisées, ensuite l'ensemble des lieux est tapissés de velours rouge avec aux murs des souvenirs et des traits d'humours. J'ai été surprise par la taille des lieux ! L'état d'esprit de ce lieu et donc du spectacle à venir sont le prolongement de cette ambiance feutrée et évocatrice. Le charme agissant, les bulles de champagne aidant à se détendre et à oublier le reste.

La revue est une invitation au désir, chaque tableau est un fantasme ! Le spectacle se découpe en deux actes avec un entracte à la moitié environ. Avec un numéro dans la pure tradition du cabaret avec le duo de danseurs de claquettes. Classique et épatant mais leur épingle du jeu est le jeu avec le public.

J'ai aimé le spectacle dans son ensemble, même si je n'ai pas adhéré à certains partie pris artistiques. Cependant, il n'y a rien a reprocher sur la performance des danseuses ainsi qu'à leur plastique de rêve. Parfois, je me suis demandé si elles n'avaient pas des articulations en plus. Je n'ai pas été choqué par la nudité des danseuses, c'est du nu artistique ! On ne voit rien ! C'est de la suggestion, évocateur sans être vulgaire ....(Et puis tous le monde a déjà vu une paire de seins et de fesses ! Bref, malgré tout les puritains trouveront toujours quelque chose à redire). La lumière et les ombres sont là pour les habillées et les sublimées. Ce qui à certains moments, j'ai oublié les corps, mes yeux ont été hypnotisés, captivés par ces lumières (il y a aussi quelques illusions d'optiques bien trouvées). J'en oublie de parler de la musique qui est partie intégrante de la mise en scène, est aussi essentielle et nécessaire que la lumière et les danseuses ! 

Le spectacle n'est pas non plus kitsch, il y a bien quels clichés et idées reçu sur Paris (champagne, soubrette) mais ils sont tournés en dérision, avec beaucoup d'humour. J'attendais certains tableaux car vu à la télé (reportages) mais ils n'étaient pas au programme. En fait le spectacle n'est pas "figé" comme d'autres, régulièrement, le spectacle est "recomposé". Si je devais donner un ordre de préférence, mon top 3 serait : Scanner, La Crise et Upside Down.

Le Crazy Horse étant un lieu très touristique (il ne faut pas l'oublier), 80% du spectacle est en anglais. Il ne faut pas s'offusquer des prix et des à cotés "souvenirs et marketing", lesquels sont souvent pointés du doigt avec la mention d’"attrape-touristes". Autre chose à noter, le Crazy Horse n'est pas comparable au Moulin Rouge ou au Lido, chacun prêchera pour son cabaret préféré, ils sont chacun uniques que se soient pour leurs spectacles, lieux et histoires.

A voir au moins une fois, pour rougir de désirs !


Crazy Horse
12, Avenue George V
75008 Paris

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Facebook

Google+

Twitter

Hellocoton

Retrouvez Hecatesias surHellocoton