Hunger Games : Panem et Circenses


Le film est réalisé par Gary Ross (Pleasantville, Pur Sang, la légende de Seabiscuit) et dure 2h22min, il est sur les écrans depuis le 21 mars 2012.
Scénario : Garry Ross, Suzanne Collins et Billy Ray d'après le roman de Suzanne Collins
Casting : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Lenny Kravitz, Stanley Tucci, Donald Sutherland, Wes Bentley, Willow Shields, Paula Malcomson, Toby Jones, Amandla Stenberg, Leven Rambin, Alexander Ludwig, Isabelle Fuhrman

La guerre. Une guerre effroyable. Des veuves. Des orphelins. Tel fut le résultat de l’insurrection qui bouleversa notre pays.

13 Districts se sont rebellés contre le pays qui les a nourris, aimés et protégés.

Les frères se sont dressés contre les frères, jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus rien.

Puis la paix est venue. Une paix conquise de haute lutte, au prix de pertes cruelles.
Un peuple s'est relevé de ses cendres. Une ère nouvelle s'ouvrait.

Mais la liberté a un prix. Lorsque les traîtres furent vaincus, notre nation s'est juré de ne plus jamais connaitre une telle trahison.

Il a été décrété que chaque année, les différents districts de Panem offriraient en tribut un jeune homme et une jeune femme, qui combattraient jusqu'à la mort dans une lutte d'honneur, de courage et de sacrifice.

L'unique vainqueur, couvert de richesses, est le symbole de notre générosité et de notre pardon.

C'est ainsi que nous nous souvenons de notre passé.

C'est ainsi que nous préservons notre avenir.

C'est sur ces mots que s'ouvre le film, premier d'une série de quatre. C'est une adaptation plus que correcte, au dessus de la moyenne. Les fans seront ravis par le scénario et la mise en scène qui collent parfaitement au roman (peu de suppression et d'écart avec le roman) quand au spectateur lambda il ne sera pas perdu.
Le film apport un plus au roman, en ne se focalisant pas sur le point de vue interne de Katniss, on découvre les coulisses des Hunger Games, ce qui se passe en parallèle des jeux, à l'extérieur de l'arène. Le film est aussi bien porté par un casting de choix et leurs interprétations que par les décors, les costumes et les maquillages qui reconstituent l'univers de Panem.
Les scènes de violences sont un peu édulcorés, il y a des morts et du sang mais la majorité du temps c'est de la suggestion (scènes coupés et raccords). On ne sombre à aucun moment dans le pathos, ce n'est pas du Battle Royale et du Twilight, ce n'est pas la même vision de la survie ou de l'amourette.
J'ai passé un excellent moment même si ce n'est pas le film de l'année, quelques longueurs mais ça colle au roman et à sa temporalité de l'histoire. Pour le format, j'aurais préféré une mini-série façon Pillars of the Earth...
J'ai été bon public, j'ai ri, pleuré, frémi, sursauté ... Je pense qu'il peut plaire à un large public et apporter de nouveaux lecteurs à la trilogie

Pour une fois la bande-annonce ne gâche rien, pas de spoilers, le film de n'est pas condensé à 3 minutes, c'est vraiment l'illustration du synopsis.


Rendez-vous pris en 2013 pour la suite ! 
Happy Hunger Games !

Vu en projection presse le 14/03, merci à WayToBlue

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Facebook

Google+

Twitter

Hellocoton

Retrouvez Hecatesias surHellocoton