Rock is (not) dead - Rock Forever (Rock of Ages)

Après une entrée sous les cris de mes fans, groupies et détracteurs, je me retrouve dans le hall avec des musiciens en train de faire un boeuf. Et me voici dans la salle mythique du Grand Rex !

Qu'est-ce qu'elle raconte celle-là ? Alors, non je ne suis pas sous l'emprise d'alcool et/ou de drogues. J'ai reçu une invitation pour l'avant-première du film Rock Forever au Grand Rex samedi dernier. Il y avait une petite animation reconstitution du film pour nous accueillir avec des apprentis comédiens de je ne sais plus quelle école et ainsi qu'un mini concert dans le hall.
La consigne était de venir déguisé, je n'ai pas vraiment joué le jeu ... Je l'ai joué casual, jean, top sans manches, quelques bracelets et un maquillage sun-kissed (no-way pour le cuir il faisait trop chaud). Par contre dans la poche à goodies qui nous attendaient la panoplie du fan. Le tout dans une ambiance joyeuse mais très "rock", heureusement qu'il y avait une playlist 80's en attendant la projection du film.


Le film est réalisé par Adam Shankman et dure 2h02, il sera sur les écrans à partir du 11 juillet. Rock Forever est l'adaptation sur grand écran de Rock of Ages une comédie musicale à succès de Broadway. 

Casting : Alec Baldwin, Bryan Cranston, Catherine Zeta-Jones, Diego Boneta, Julianne Hough, Mary J. Blige, Paul Giamatti, Russell Brand, Tom Cruise 

Sherrie, jeune provinciale, rencontre Drew, garçon de la ville, sur le Sunset Strip, alors qu’ils tentent de percer à Hollywood. “Rock Forever” raconte leur histoire d’amour à travers les tubes de Def Leppard, Foreigner, Journey, Poison, REO Speedwagon, et Twisted Sister… 



Chaque époque, genre de musique ou génération à sa comédie musicale, après Hairspray, Grease, Burlesque, Moulin Rouge, Chicago, Mamma Mia ... 
Ici on embarque pour l'année 1987, le scénario est classique et cliché. Sherrie (jeune et naïve) débarque de son Oklahoma, sa valise pleine d'albums de "légendes" de rock et de concerts mythiques. À peine arrivée sur le légendaire Sunset Strip de Los Angeles, la blonde se fait dépouiller, mais rencontre Drew, serveur au mythique club le Bourbon Room et lui aussi ayant des rêves de gloire. Embauchée dans ce même bar légendaire qui vit ses dernières heures de gloire, Sherrie va découvrir la scène heavy metal et côtoyer ses stars, à l’image de Stacee Jaxx. Mais chacun va apprendre à ses dépens que le business est impitoyable … 

Même si le scénario est basique, ne cassant pas trois pattes à un canard et l'histoire d'amour un peu beaucoup niaiseuse, ses chansons, son ton doucement naïf et son interprétation surjouée, je ne nierai pas que j'ai passé un bon moment ! Une séance de karaoké géant, je n'ai pas hésité à chanter pendant (il faut dire que le film se passe en 1987 soit l'année de ma naissance et que j'ai baigné dans cet univers musical ^^, ma mère étant plutôt new wave/punk et mon père plus pop rock). Cependant à la sortie l'impression d'avoir été un peu arnaqué voir flouer... Où était le vrai Rock ? Je veux bien que les plus belles chansons d'amour ont été écrites par des groupes de rock mais là j'ai eu l'impression de voir un long épisode de Glee parce qu’ici, aucune trace de drogue, des bouteilles d’alcool presque vides et du sexe avec les vêtements 
Mention spéciale à Tom Cruise ! Moi qui n'aime pas cet acteur, son interprétation d'ersatz d'Axl Rose est géniale et les fantastiques scènes d'Alec Baldwin et Russell Brand portent le film. Nous faisant oublier nos deux jeunes premiers pas très charismatiques. 


Rock Forever cultive un style kitsch, l’autodérision et le second degré en permanence. Pour ceux qui aiment les comédies musicales, Glee.




Vu en avant-première le 30/06 au Grand Rex en Version OriginaleMerci et Bon Anniversaire au Festival Paris Cinéma !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Facebook

Google+

Twitter

Hellocoton

Retrouvez Hecatesias surHellocoton